Gamescom de Cologne 2022, lieu incontournable de rencontres entre joueurs et professionnels

Du 23 au 28 août, le parc des expositions de Cologne a accueilli, comme chaque année, le deuxième plus grand salon du jeu vidéo au monde, la Gamescom. Alors qu’en 2019, près de 400.000 visiteurs foulaient les allées du salon allemand, ils étaient seulement 265 000 lors de cette semaine de reprise. Pour autant, les organisateurs ne considèrent pas ce bilan comme alarmiste. Compte tenu des évènements qui ont émaillé l’année 2022, ils se disent satisfaits de l’affluence au salon.

La Gamescom se présente sous la forme d’une dizaine de halls aménagés ; on y retrouve du B2B, du cosplay, du merchandising, divers évènements… avec toujours comme point d’ancrage le jeu vidéo. Des centaines de studios proposent au public d’y tester leurs créations en avant-première. Ce sont des expériences indépendantes développées par une poignée de personnes, mais aussi des best sellers chapeautés par des studios majeurs de l’industrie. Certains d’entre eux – il faut le souligner – étaient absents de l’édition de 2022. La situation sanitaire a bousculé les habitudes de chacun et les entreprises ont adapté leur stratégie de communication. Bon nombre d’entre elles préfèrent désormais user d’une communication maitrisée en interne et essentiellement virtuelle. En effet, si la présence en salon permet d’octroyer aux jeux une certaine visibilité, elle comporte également un coût important. D’ailleurs, cette année, les grands ténors du jeu vidéo que sont Nintendo et Sony ont choisi de faire l’impasse sur le salon.

Outre le coût de l’installation du stand, les studios de jeu vidéo qui se déplacent en salon doivent en amont préparer des démonstrations (démos) jouables. Celles-ci résultent en une expérience rapide et qualitative dont l’objectif est d’amener les visiteurs vers un achat futur du jeu testé sur place. À l’instar des bandes-annonces pour le cinéma, la création de démos est un outil essentiellement communicationnel. Elles sont réalisées en interne ; ce qui demande une implication importante de l’équipe de développement. Chaque année, il est impératif de présenter pendant le salon une nouvelle démo de jeu. La Gamescom constitue ainsi un moment de deadline absolument contraignant pour l’ensemble des studios de jeux vidéo.

Pour toutes ces raisons, l’édition 2022 de la Gamescom n’est plus le reflet des cadors du jeu vidéo comme il le fut autrefois. Pour autant, le salon reste un point de rencontre important pour les joueurs et joueuses du monde entier. D’autant que le retrait d’acteurs majeurs du jeu vidéo permet de braquer les projecteurs sur des studios et des jeux moins populaires. Un jeu en particulier s’est démarqué: « Lies on P », qui est une, réinterprétation gothique et steampunk de l’œuvre classique « Pinocchio ». Le studio coréen à l’origine du projet a frappé fort ! Il a largement été plébiscité par les joueurs ainsi que par les professionnels durant tout le salon.

En guise de conclusion, visionnez la bande-annonce du grand vainqueur
des Gamescom Award: Cliquez ici