L’année passée a été un challenge pour beaucoup d’entre nous dans les modalités de contacts mais aussi d’enseignement avec la crise sanitaire qui a surgi. Un grand nombre a été submergé par les propositions des divers prestataires de visioconférence, de partage de contenus, etc. Nous revenons sur le parcours technologique et les choix qui ont été faits dans l’équipe de Kodo Wallonie.

Dès avril 2020, nous avons travaillé sur un premier plan pour assurer nos six semaines de stages virtuels. Nous avons opté pour deux outils connus et avec lesquels nous avions déjà enseigné : Google Meet et Classroom. Ce premier choix l’a été dans l’urgence car nous devions construire toutes nos ressources multimédias (tutoriels écrits, vidéo, exercices, …). Nous avons donc pris le parti de choisir des moyens connus et éprouvés afin de nous soulager de cette tâche complémentaire.

L’été nous a permis de tester les dispositifs mis en place, d’y voir les écueils et de recenser les retours de notre public, tant les enfants et adolescents que leurs parents. Autant nous avons trouvé l’usage de Google Meet pertinent et fonctionnel, les participants s’y retrouvant bien et l’équipe gérant bien l’outil. Il est à regretter l’arrêt de la possibilité d’enregistrer sauf dans la version payante. Autant nous émettons des réserves sur une utilisation à grande échelle (pour le milieu de l’enseignement) pour Google Classroom. Revenons-y un instant…

Google Classroom nécessite un enregistrement au cours par le·la participant·e ou le·la créateur·trice du cours. Il faut donc une bonne gestion de l’administratif. De plus, les participant·es pouvant rester inscrit·es sur la plateforme, ce qui est une bonne chose, les interventions se cumulent parfois au détriment de la compréhension de tou·tes. Notre équipe a donc réalisé des tutoriels vidéo préalables à l’inscription sur la plateforme mais nous avons bien senti les difficultés d’appréhension.

Conclusion de l’utilisation de ces deux outils

+
Google MeetEnregistrements indisponibles
Limité en termes de fonctionnalités
Diffusion limitée avec des comptes classiques
Rapide à mettre en place
Disposition en  mosaïque pour voir tous les participants
Permet une diffusion illimitée avec la G Suite
Prise en main rapide pour les participant·es
Google ClassroomDifficultés de compréhension
Partage de questions et projets compliqué et vite brouillon
Pas de quiz possible dans la plateforme
Plateforme connue
Personnalisation possible
Accessible sur tous les appareils

La rentrée est arrivée et nous avons pressenti les difficultés à venir … tels des devins ! Nous avons donc pensé nos dispositifs pédagogiques à destination des organismes extra-scolaires et des écoles selon deux modalités : les activités déconnectées pour les institutions sans accès Internet ni matériel adapté, les programmes connectés à destination des organismes le permettant. Nous avons donc débuté un travail de supports de cours, les carnets des élèves et les guides des enseignants (axés primaire), sur des thématiques diverses.

Cette réflexion s’est accompagnée de celle plus spécifique des outils à mettre en place pour travailler en virtuel sur du long terme (sait-on jamais!) mais surtout pour offrir des services adaptés à tous nos publics. Pour les ateliers à destination des institutions, les écoles notamment, nous travaillons toujours avec Google Meet lors des visioconférence et leur envoyons les supports nécessaires aux élèves en amont de l’atelier. Mais le renversement est autre part…

Moodle, nous avons découvert Moodle ! Cette plateforme est un LMS, learning management system, soit un logiciel permettant de créer des parcours d’apprentissages. Les créateurs·trices peuvent y incorporer des vidéos, photos, textes, quiz et même des devoirs. 

Grâce à nos collègues de l’EduLAB et au soutien technopédagogique de Technofutur TIC, nous avons pu développer des contenus de cours interactifs, adaptés et variés à destination des professeurs dans un premier temps. Et nous lançons, en ce début de l’année 2021, la plateforme à destination des élèves des 5e et 6e primaire ainsi que des secondaires. 

Modalités

Si vous êtes enseignant·e du dernier degré du primaire ou de l’enseignement secondaire, contactez-nous sur contact@kodowallonie.be afin que l’on puisse vous envoyer les informations sur les thématiques abordées, les modes de fonctionnement possibles et l’inscription à la plateforme.